Sous un ciel livide

D’après l’œuvre de Charles Baudelaire

Pour transmettre la beauté et la profondeur des textes de Charles Baudelaire, il fallait, bien entendu, un comédien, mais aussi un musicien qui, tout au long de la soirée, vous créera l’ambiance de ces cafés d’un soir. Tout cela ne serait pas Baudelaire sans la présence d’une jeune fille rencontrée au hasard de ces cafés, une jeune fille qui ne jouera pas les mots de Baudelaire, mais les chantera.

Alors que les spectateurs prennent un verre entre amis, un pilier de comptoir prend la parole. Personne n’est là pour le faire taire et c’est tant mieux. De sa bouche, sortent les mots de Charles Baudelaire, avec lesquels il déversera tout ce qu’il a sur le cœur : envies, provocations, défis, rancœurs, espoirs et désespoirs. Sous l’emprise de l’alcool, la musique prend de plus en plus d’ampleur dans sa tête et dans le bar. Qui est la serveuse ? Son âme ? Une chanteuse de cabaret ? Sa femme ?

Un spectacle poétique, musical, enivré et enivrant.

Représentations passées

Les 28 et 30 novembre 2012 à 20h au café-théâtre Le B’Izou